"A force de ne pas parler des choses, par élégance, on ne dit rien, et on l'a dans le cul !"

Louis Ferdinand Céline

samedi 19 mai 2018

Archevêque à babouches

place de la Cathédrale, bientôt une remise des clefs pour en faire une mosquée ?


Au journaliste du Figaro qui demande à Monseigneur Lebrun au sujet de l'islam " Certains pensent que vous fermez les yeux devant le péril", l’Archevêque de Rouen fait cette réponse hallucinante : 

- " Quand quelqu'un me dit: avec votre comportement, dans dix ans, dans quinze ans, la France sera musulmane. Je réponds: peut-être. Mais est-ce que Jésus nous a promis que la France ne serait pas musulmane ? " .

Saint Bernard reviens ! ils sont devenus fous...

L'intégralité de l'article à lire  ICI






vendredi 18 mai 2018

Étoile de la mer, nous naviguons vers Votre cathédrale



 Étoile du matin, inaccessible Reine,
Voici que nous marchons vers Votre illustre cour,
Et voici le plateau de notre pauvre amour,
Et voici l’océan de notre immense peine.

Ainsi nous naviguons vers Votre cathédrale.
De loin en loin surnage un chapelet de meules
Rondes comme des tours, opulentes et seules
Comme un rang de châteaux sur la barque amirale.

Deux mille ans de labeur ont fait de cette terre
Un réservoir sans fin pour les âges nouveaux.
Mille ans de Votre grâce ont fait de ces travaux
Un reposoir sans fin pour l’âme solitaire.

Vous nous voyez marcher sur cette route droite,
Tout poudreux, tout crottés, la pluie entre les dents
Sur ce large éventail ouvert à tous les vents
La route nationale est notre porte étroite.

Nous allons devant nous, les mains le long des poches,
Sans aucun appareil, sans fatras, sans discours,
D’un pas toujours égal, sans hâte ni recours.
Des champs les plus présents vers les champs les plus proches...

Nous sommes nés pour Vous au bord de ce plateau,
Dans le recourbement de notre blonde Loire,
Et ce fleuve de sable et ce fleuve de gloire
N’est là que pour baiser Votre auguste manteau.

Un homme de chez nous, de la glèbe féconde
A fait jaillir ici d’un seul enlèvement,
Et d’une seule source et d’un seul portement,
Vers Votre assomption la flèche unique au monde.

Tour de David, voici Votre tour beauceronne.
C’est l’épi le plus dur qui soit jamais monté
Vers un ciel de clémence et de sérénité,
Et le plus beau fleuron dedans Votre couronne.

Un homme de chez nous a fait ici jaillir,
Depuis le ras du sol jusqu’au pied de la Croix,
Plus haut que tous les saints, plus haut que tous les rois,
La Flèche irréprochable et qui ne peut faillir.

C’est la Pierre sans tache et la Pierre sans faute,
La plus haute Oraison qu’on ait jamais portée,
La plus droite Raison qu’on ait jamais jetée,
Et vers un ciel sans bord la Ligne la plus haute ».

Ainsi soit-il.

Charles Péguy 




 

dimanche 13 mai 2018

Attaque au couteau à Paris

Tous fichés "S"

Belle république que la république française où le garde des sceaux exhorte les procureurs à agir contre les jeunes de Génération Identitaire qui font le travail de l'état en défendant nos frontières et où parallèlement, la justice et l’exécutif laissent les fichés "S" de tous poils se promener en toutes liberté et impunité sur notre territoire et nous assassiner ! Pensons à la nouvelle victime de l'islamisme (un homme de 29 ans) et à ses proches.

Ah, j'allais oublier. Jean-Luc Méchancon voit dans l'attentat au couteau de cette nuit à Paris, "l'action de bandes d'extrême droite" ! 
S'il ne l'a pas encore déclaré, cela ne devrait pas tarder...

CD 







jeudi 10 mai 2018

gauche fasciste







Belle et sainte fête de l'Ascension à tous !



« Tandis que les Apôtres le regardaient, il s’éleva » (Ac 1, 1-11)






mardi 8 mai 2018

En Avant les Herbiers !



Ce soir finale de la Coupe de France entre les Herbiers et le Qatar Saint Germain. Les enracinés contre les mondialisés, le foot des couillus contre celui des friqués. Ce sera aussi le dernier match que commentera Jean Michel Larqué (à écouter sur RMC). 
Alors ce soir, je regarderai le match à la télé en coupant le son pour suivre la "der" de Jean-Mimi à la radio, tout en souhaitant l'improbable revanche des Chouans... 

CD










8 mai 1945



"La guerre est la plus forte rencontre des peuples. Alors que commerce et circulation, compétitions et congrès ne font se joindre que les pointes avancées, la guerre engage l'équipe au complet, avec un objectif seul et unique : l'ennemi. Quels que soient les problèmes et les idées qui agitent le monde, toujours leur sort se décida par la confrontation dans le sang. Certes toute liberté, toute grandeur et toute culture sont issues du silence de l'idée, mais seules les guerres ont pu les maintenir, les propager ou les perdre. La guerre seule a fait des grandes religions l'apanage de la terre entière, a fait surgir au jour, depuis leurs racines obscures, les races les plus capables, a fait d'innombrables esclaves des hommes libres. La guerre n'est pas instituée par l'homme, pas plus que l'instinct sexuel ; elle est loi de nature, c'est pourquoi nous ne pourrons jamais nous soustraire à son empire. Nous ne saurions la nier, sous peine d'être engloutis par elle."



La guerre comme expérience intérieure,  Ernst Jünger