mercredi 31 mars 2010

31 mars 1146

La Croix de Saint Bernard

Le 31 mars 1146 Saint Bernard prêcha la 2ème croisade de ce lieu même. En 1146, le Roi de France Louis VII et le Pape Eugène III décidèrent de faire une nouvelle croisade pour refouler les Turcs qui menaçaient l'Occident. Le Pape choisit Bernard de Clairvaux comme prédicateur et Vezelay comme lieu de rencontre. Mais l'église abbatiale Sainte Madeleine, pourtant déjà fort grande était bien trop petite pour contenir tous les chevaliers et le peuple. Bernard fut donc obligé de s'installer en pleine nature. Il choisit un petit tertre au nord de Vezelay, à mi-cote sur le penchant de la colline qui regarde Asquins.
Gesta Dei Per Francos

Gregorio Allegri - Miserere Mei, Deus


Gregorio Allegri - Miserere Mei, Deus
envoyé par

Le Miserere d'Allegri est une œuvre musicale chantée a cappella, composée durant le règne du pape Urbain VIII, vers 1630. Le Miserere est chanté à la Chapelle Sixtine lors des matines du mercredi et vendredi de la Semaine Sainte. Dès les premières années, le Vatican avait interdit de le reproduire ou de le diffuser afin d'en préserver le caractère unique. Le transcrire ou le jouer ailleurs qu'en ces lieux était puni d'excommunication.

jeudi 25 mars 2010

Guillotine médiatique

Dessin paru dans Marianne

Par Renaud Camus
M. Éric Zemmour est pour notre peuple une des dernières voix audibles dont les propos ont quelque rapport avec ce qu'il observe quotidiennement et ce qu'il éprouve jour après jour. Que les puissances de la répression médiatique parviennent à le faire taire après tant d'autres, quelques-uns des tout derniers liens seront tranchés entre ce qui survient et ce qui se dit, entre l'expérience et la parole, entre la réalité physique et sensible des jours, d'une part, et l'endoctrinement permanent d'autre part : on entrera sans restriction dans la fiction totale et dans le monde imaginaire que fomentent de toutes leurs forces les champions d'une humanité nouvelle elle-même imaginaire. Le seul critère à retenir pour juger des propos de M. Éric Zemmour, ce n'est pas de se demander s'ils sont conformes ou non à la formidable vulgate de l'anti-racisme dogmatique, mais de se poser cette question simple et de partout chassée : sont-ils vrais ou ne le sont-ils pas ?
Paris, samedi 20 mars 2010

mardi 23 mars 2010

21 mars 2010, Dimanche des râteaux

Mes Chers Compatriotes,
Avant tout, je voudrais vous féliciter pour votre participation aux élections dimanche et d’avoir ainsi contribué à la fessée qu’a reçue notre petit Pascal. Avec 37 % des voix au second tour des régionales, Pascal Houbron se retrouve aujourd’hui encore plus minoritaire à Bihorel, qu’il ne l’était après les municipales de 2008 qui l’avaient pourtant déjà laissé avec un maigre 43% des suffrages. Le Maire de Bihorel paie ainsi ses dénis de démocratie, son PLU de maçon, sa morgue et son mépris envers la population bihorellaise. Les bihorellais, de gauche comme de droite, ont clairement exprimé leur rejet du Freluquet, de sa piteuse gestion sans ambition et de sa politique tant sur la forme que sur le fond.
Aujourd'hui, sa suffisance ne ressemble plus guère qu’à de l’esbroufe, comme lorsqu’il affirme en page 6 du Bihorel Mag de mars 2010 (propagande distribuée 48 heures avant le 2ème tour) que « le PLU a été plébiscité par les bihorellais ». Où a-t-il vu cela? Lors de l’enquête publique ? Le Freluquet penserait il que recueillir 37% à une élection après deux ans de mandat, ce soit un plébiscite ? Dans la Rome antique, mon cher, le peuple vous aurait déjà précipité dans la fosse aux lions.
Avec 37% des voix à Bihorel, la droite régionale devra, si elle veut remonter la pente dans notre commune, miser lors des prochaines élections sur un autre canasson. Celui ci a des allures de tocard. Eh oui Pascal, le temps passe vite en politique et pour vous c’est déjà l’automne.
37% des voix, cela ressemble à un sacré coup de manche de râteau pleine face. Voilà maintenant le sourire du Freluquet quelque peu édenté.
Lors de la prochaine élection, on lui fera la rangée du bas.
Manu ad ferrum
Constantin Dragasès

lundi 22 mars 2010

UMPS

"Je réclame une minute de silence pour le PS et l'UMP qui sont les vrais perdants de ces élections au vu de l'abstention (...) Les partis politiques sont devenus comme des étoiles, ce sont des étoiles mortes. Ils continuent de briller mais ils sont morts depuis longtemps".
Georges Frêche

Une pince à linge sur le nez pour écouter Stéphane Guillon


Le Pen, Besson et Zemmour !
envoyé par franceinter. - Plus de vidéos fun.


Depuis l’annonce des résultats du premier tour des élections régionales, sur France Inter ils étaient en permanence au bord de l’orgasme. Pourtant, il paraîtrait que les médias sont à la botte de Sarkozy et particulièrement France Inter depuis les nominations de Jean Luc Hees et Philippe Val. Effectivement Stéphane Guillon nous en a apporté une nouvelle preuve ce matin. Je ne singerais pas les maîtres censeurs du Cran ou de SOS Racisme qui crient comme au Moyen Age « Sacrilège ! Sacrilège ! » à la première parole d’Eric Zemmour, mais lorsque j’entends et vois Stéphane Guillon, joignant le geste à la parole, faire la description physique d’Eric Besson (yeux de fouine, menton fuyant, etc..), j’ai l’impression d’entendre une archive radio de Marcel Déa sous le régime de Vichy décrivant les juifs. Lui aussi était de gauche.

Grand Chelem



L'amour de son pays transcenderait-il les sportifs?
Voilà un sujet de méditation pour les clowns de Domenech.

vendredi 19 mars 2010

Dimanche, dites NON au Freluquet !

Mes Chers Compatriotes,

Dimanche 21 mars, nous devons tous nous rendre au bureau de vote pour y exprimer nos désillusions, notre mécontentement et manifester notre refus d’un système politique et démocratique bien loin de répondre à nos aspirations et à nos inquiétudes.

Sur le plan local, ce sera pour nous la première occasion de sanctionner Pascal Houbron pour l’ensemble de son oeuvre et signifier clairement à la droite locale mais aussi à l’ensemble de la classe politique que nous ne voulons plus du Freluquet et de ce genre de politicien.

Votez Le Vern avec une pince à linge sur le nez ou glissez dans l’urne un bulletin anti-Freluquet selon votre choix mais AGISSEZ et VOTEZ !

Demain samedi c’est le printemps, mais pour Pascal Houbron, le dimanche 21 mars 2010 devra marquer pour sa carrière politique le début de l’automne.

Manu ad ferrum

C.D



Ailleurs comme Ici


Les élections régionales ont chassé de l’actualité les terribles inondations en Charente et en Vendée avec leur cortège de victimes. Ces inondations illustrent bien le résultat de la dynamique élus locaux / promoteurs / PLU lorsque celle-ci n’est qu’au service des intérêts personnels et ne répond qu’à l’unique volonté de faire de l’argent.
De quoi méditer sur ce qui nous menace à Bihorel avec le PLU de Pascal Houbron

mercredi 17 mars 2010

Après la Tambouille, à la Soupe!




Après 48 heures de tambouille électorale, Europe écologie et le Front de Gauche sont allés, selon l’expression du Général de Gaulle, « à la soupe » en rejoignant la liste du PS.
La semaine dernière pour "la Gauche combattive", les socialistes étaient des mous des genoux, des libéraux, bref des « social traîtres ». Oublié tout cela ! Aujourd’hui, main dans la main. Déception ! Le Front de Gauche, lui aussi, légitime un système démocratique et politique arrivé au bout du rouleau.
Les pastèques d’Europe écologie, emmenées par le « bihorellais » Claude Taleb, ne sont pas en reste. Farouches adversaires du contournement Est, elles se présentent au deuxième tour sur la liste du socialiste Alain le Vern dont la réalisation du contournement Est (pudiquement appelé liaison A28/A13) figure toujours au programme de ce 2ème tour (voir le point 9 des 20 « bonnes raisons » de voter Alain Le Vern http://levern2010.net/wp-content/uploads/profession-de-foi.pdf ).
C’est beau les convictions, mais ça ne résiste pas longtemps face à la gamelle. Eh oui, 2.800 euros d'indemnités par mois pour siéger au conseil régional, ça gomme les différences.
Les politologues se demandent pourquoi un électeur sur deux ne se déplace plus. Une partie de la réponse tient sans doute dans le spectacle auquel nous assistons à gauche entre ces deux tours. Mais l’UMP en Haute Normandie ne donne pas non plus sa part aux cochons. Avec le Freluquet en 10ème place sur sa liste, on se rend compte sans difficulté quelle manière de faire de la politique, l’UMP nous propose. En positionnant Pascal Houbron 10ème de liste, l’UMP s'est disqualifiée d’entrée.
Alors me direz vous, dimanche prochain, pas d’UMP, pas de Le Vern, alors reste le FN ? Vous plaisantez, j’espère! Non pour ce second tour, la partie semble jouée et le résultat acquis. Alors c’est l’occasion de nous faire plaisir et d’exprimer chacun à sa manière sur notre bulletin de vote, ce que l’on pense de tout cela. Certes nos bulletins seront classés blancs ou nuls mais qu’importe, nos voix de toutes façons ne sont pas entendues. Pour ma part ce sera un vote anti Freluquet et je glisserai dans l’urne un bulletin UMP avec le nom de Pascal Houbron barré et inscrit en grand « NON au FRELUQUET ».
Manu ad ferrum
C.D

lundi 15 mars 2010

Pêche à la ligne

Les seules propos intelligents que j’ai entendus hier lors de la soirée électorale, furent ceux de Corinne Lepage qui nous expliqua que si les français s’étaient autant désintéressés de la politique, c’est que les politiciens démontraient chaque jour leur impuissance à changer les choses et n’avaient pas eu la volonté de reprendre la main sur les milieux financiers. Corinne Lepage exprimait là l’essentiel et la condition préalable à tout espoir de changement Le reste ne fut que verbiage et tambouille en vue du deuxième tour.
L’UMP semble surprise par son très mauvais score. Que voulez vous lorsque son chef (Sarkozy) se fait élire en citant du Barrès et après se met à draguer Jack Lang, l’effet boomerang à terme est garanti. Il y a peut être aussi dans cette débâcle annoncée de l’UMP un « effet Freluquet » car en France on retrouve un peu partout ce genre de politiciens dont les français ne veulent plus car ils bafouent la démocratie locale au profit de leurs intérêts personnels.
Au PS, Martine se met à rêver de tout ripoliner en rose. D’abord les 22 conseils régionaux puis en 2012 la Nation. Comme si les socialistes avaient LA solution. Pour s’en persuader, il suffit de regarder de l’autre coté des Pyrénées. Rappelez vous comme il n’y a pas encore si longtemps Marie Ségolène affectait de se faire appeler « la Zapatera ». Depuis la situation économique et sociale de l’Espagne socialiste s’est encore plus dégradée (chômage en hausse de 146% en un an) que celle de la France. Alors maintenant Zapatero n’est plus présentable car il symbolise l’impuissance socialiste. Ce n’est pas sur le PS qu’il faudra compter pour voir les politiques reprendre la main sur la finance et pas sur un Strauss Kahn au FMI.
En Haute Normandie la liste « Pastèque » (vert dehors, rouge dedans) emmenée par Léon Taleb, fait un four. L’écologie au parfum rouge dans le style khmer vert ne fait pas recette. Pas plus que Besancenot et son NPA. Le racolage des voix islamistes n’a pas fonctionné et les maris n’ont pas autorisé les « bâchées » à sortir de leurs cours carrées pour se rendre aux urnes.
Faut-il s’étonner et s’inquiéter de la remontée du FN ? La droite « canada dry » a déçu les populations européennes et prolétaires qui vivent dans le tiers monde des banlieues. 20% des voix en PACA et 20% dans la région Nord Pas de Calais. Hasard ? Allez donc faire un tour à Roubaix Tourcoing ou à Marseille. La gauche a une grande part de responsabilité dans la remonté du FN. En ayant boycotté, puis sabordé le débat sur l’identité nationale, elle a remis le couvercle sur la marmite, alors bon nombre de français se sont exprimés en votant FN. Mais ce vote FN va arranger les belles âmes de gauche qui vont pouvoir continuer à verrouiller le débat démocratique et prendre encore plus la posture du résistant en criant au racisme et au fascisme et en accusant tous ceux qui ne font pas partie des bien pensants de faire le jeu du FN.
Mes Chers Compatriotes là où vous avez abusé, enfin 53% d’entre vous, c’est en vous abstenant. Il y avait à gauche comme à droite des listes « poils à gratter » (Front de Gauche, DLR, etc..) qui vous permettaient d’exprimer votre ras le bol et votre désir d’une autre société. Vous vous êtes comportés en enfants gâtés. Regardez les irakiens la semaine passée qui n’ont pas hésité à braver les menaces d’attentats des islamos fascistes et se sont rendus aux urnes. Rappelez vous qu’avant d’être un droit, voter est un devoir. Alors dimanche prochain accomplissez le. Même et surtout si c’est pour glisser dans l’urne un bulletin anti-Freluquet.
J’y reviendrai dans la semaine.
Manu ad ferrum.
C.D

dimanche 14 mars 2010

Georges Clemenceau

« On ne ment jamais tant qu’avant les élections, pendant la guerre et après la chasse »

lundi 8 mars 2010

14 mars-Boycott de la liste UMP/ Freluquet

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Mes Chers Compatriotes,

Dimanche prochain vous irez voter pour les élections régionales. Cette semaine, je vous invite à appeler autour de vous au boycott de la liste UMP de Bruno Le Maire. Son programme n’est pas en cause. Il ne contient ni plus ni moins de bonimenteries, de fausses promesses ou de baratin que celui de son principal adversaire le socialiste Alain Le Vern.
Mais Pascal Houbron figure en numéro 10 sur la liste UMP/ Bruno Le Maire. Alors si vous avez décidé de faire payer au Freluquet son PLU de maçon, boycottez et appelez autour de vous (famille, école, amis, marché, travail, affichette) au boycott de cette liste en expliquant pourquoi et en rappelant que les petits ruisseaux font les grandes rivières.
La droite régionale et locale doit comprendre qu’avoir le Freluquet sur sa liste électorale cela porte la scoumoune. Grâce à nous, il finira par être tricard partout.

Les 14 et 21 mars, aux élections régionales,
PAS une VOIX pour la liste UMP / FRELUQUET

Journée des femmes

mardi 2 mars 2010

Broutards et crottes de caniches

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Après la parodie de concertation qui a entouré le dossier du PLU, du coté du Freluquet et de ses broutards on avait besoin de se refaire une image d’élus qui dialoguent sur le terrain. C’est chose faite depuis ce samedi après leur visite au Plateau des Provinces. Pourquoi me direz vous ont-ils choisi ce quartier plutôt que la zone UB de Bihorel Village ou du Chapitre?
Sans doute sont-ils allergiques aux plumes et à l’odeur du goudron qui les y attendent. Où bien serait-ce une question de compétence?
Au chapitre et au Village, on les aurait interrogés (pas à la gégène tout de même) sur le PLU et là peut être n’auraient-ils pas été très à l’aise pour répondre. Alors qu’au Plateau des Provinces, d'après Paris Normandie, questionnés uniquement sur les problèmes des déjections canines et des canettes vides qui traînent par terre, les élus de la majorité municipale, emmenés par Jean Marc Chevallier, ont trouvé là des dossiers à la hauteur de leurs compétences.

Le Publi reportage de Paris Normandie est insupportable. Non pas seulement parce qu'il sert la soupe aux élus mais surtout parce qu'il est méprisant pour les habitants. Ainsi au Plateau des Provinces, les seules doléances exprimées par les bihorellais ne concerneraient que les crottes de chiens et les poubelles éventrées. Aucun habitant, bien entendu, n’aurait fait remarquer aux broutards du Freluquet que ce quartier est le grand oublié du PLU alors qu’il aurait dû en être la priorité ou n’aurait évoqué la noria de camions qui les soirs de fermeture du tunnel, traverse le Plateau (avant d’aller livrer l’épicerie Pompon, dixit Benoît).
Enfin, à noter, le traditionnel petit couplet sur les personnes à mobilité réduite. Cela fait « soucieux des minorités » et comme ça reste une promesse, cela ne coûte pas un rond.
On a coutume de dire que pour les hommes politiques, l’essentiel c’est qu’en bien ou en mal, on parle d’eux. Avec cet article là, j’ai comme un doute !
C.D