mercredi 13 février 2013

Conseil municipal illégitime du 14 février

Monty Python ( Sacré Graal)

Conseil municipal illégitime, jeudi 14 février au foyer municipal rue Carnot à 18H30

Quelques liens vers des documents utiles:

PV du conseil du 20 décembre 2012
https://dl.dropbox.com/u/55627851/PV%2020%20DECEMBRE%202012.pdf

Convocation et projet:
 https://dl.dropbox.com/u/55627851/CONVOCATION%20ET%20PROJETS022013.pdf

Sommaire des annexes:
 https://dl.dropbox.com/u/55627851/SOMMAIRE%20DES%20ANNEXES%20ET%20ANNEXES022013.pdf

Mercredi des Cendres


Début du Carême pour les Catholiques du monde entier
Bon cheminement vers Pâques
 CD

dimanche 10 février 2013

Titanic

Photographie Paris Normandie du 5 février2013

A quoi les voleurs de communes, Houbron, Renard et Lacaille, pouvaient-ils bien songer devant la maquette du Titanic, exposée cette semaine à la grange de Bihorel ? A la "nouvelle commune" ? Aux municipales de 2014 ?
Après tout, nos édiles avaient du mal à trouver un nom à cette nouvelle commune: Bihorel-Bois guillaume ou Bois Guillaume-Bihorel, c'est beaucoup trop long. Sept syllabes, ce n'est pas pratique au quotidien alors que "Titanic" ne compte que trois syllabes et puis ce serait tellement plus représentatif de cette nouvelle entité.
Tenez, "Titanic" cela me rappelle nos amis britanniques. Vous connaissez sans doute l'explication qu'ils donnent au fait que les Français aient choisi comme emblème national, le coq. Bien évidemment parce que c'est le seul animal capable de chanter les deux pattes dans le fumier et bien aujourd'hui, le Freluquet, lui, les deux pieds dans la merde, continue de pérorer. Encore ne sommes nous pas à la fin de 2013 car d'ici là, vraisemblablement il y sera jusqu'au cou, avec ces millions de subvention qui ne viendront jamais, tous ces beaux projets abandonnés (gymnase, salle des fêtes), ces baisses d'impôts qu'il va falloir transformer en hausses et sans compter la rumeur qui court que toutes les maisons préemptées autour de la place de l'église vont être revendues. En résumé, les "bienfaits" de la fusion vont se limiter à une baisse des tarifs de la cantine pour les Bois guillaumais et encore pas pour longtemps. Un vrai triomphe ! Mais n'anticipons pas et savourons le plaisir de voir le Freluquet tout au long de cette année, lentement mais sûrement, sombrer dans la fosse...

En attendant l'impétueux déclame "Je n'ai de leçon à recevoir de personne" dans l'excellent Bulletin de la semaine dont je vous recommande chaudement, mes chers Compatriotes, la lecture. Encore un peu et Houbron, coiffé d'une perruque poudrée (l’apanage des petits marquis), nous ferait croire que tout maire 2 qu'il soit, de droit divin il le serait.
Et bien non, ce cher gommeux oublie que ses costumes, ses chemises, ses cravates, ses chaussures, ses vacances, sa maison et le petit "tralala" lui sont payés sous la forme d'indemnités par les contribuables et citoyens de Bihorel et que des leçons, chaque jour que Dieu fait, il en reçoit de la part des Bihorellaises et Bihorellais (voir encore et toujours le Bulletin) et cela à chaque enquête d'opinion et scrutin après scrutin. 
Mais au fond de lui même, il en est pleinement conscient. C'est sans doute la raison pour laquelle, il commence à "pleurnicher" selon l'expression de Raymond la science. Que voulez vous, la perspective d'un petit vélo jaune (celui des facteurs) avec une sacoche bleue sur le devant après les municipales de 2014, le hante. Il en fait des cauchemars et des "nervous breakdown". Je vais vous faire une confidence: je le comprends...

A lire les propos de Gilbert le Millionnaire, toujours dans le Bulletin, on aura vite compris (mais qui en aurait douté) qu'avec le Freluquet, ces deux là vont nous "chanter la messe" pour tout programme lors des prochaines municipales (sans la  "collaboration" cette fois ci, de la boite à boniments "Etat d'Esprit", déjà retenue dans l'opposition socialiste, nous y reviendrons dans notre prochain billet).
"Nous rendrons compte avec un bilan factuel et les gens jugeront sur pièces. Dans un contexte de redressement des finances publiques, ils sauront faire preuve de bon sens".
Mes chers Compatriotes, question "bon sens", il peut nous faire confiance, Gilbert...

Vive Bihorel libre !
CD