"A force de ne pas parler des choses, par élégance, on ne dit rien, et on l'a dans le cul !"

Louis Ferdinand Céline

mercredi 31 juillet 2013

Carte postale (7): Foyer de résistance, rue Alfred Caron


Panneau photographié (par Michel Coruble) rue Alfred Caron. 
Le tube de la rentrée, en attendant que Bihorel soit placé sous la tutelle du Préfet ? 

lundi 29 juillet 2013

samedi 27 juillet 2013

Carte postale (5) - Brétigny: les "jeunes" vous emmerdent

Morgane Menguy
Je ne sais pas grand chose de Morgane Menguy, auteur du texte que je vous propose aujourd'hui à la lecture, si ce n'est juste qu'elle exerce la profession d'aide à la personne, qu'elle n'a pas vraiment le style " catho jupe plissée " et qu'elle ne mâche ses mots. S'il reste encore des raisons d'espérer en l'avenir de notre beau pays, c'est en cette jeunesse française là que nous devons placer nos espoirs, une jeunesse qui elle, pour le coup, est une "chance pour la France".
A nous de l'aider en faisant en sorte que ce qui n'est pas encore détricoté de notre civilisation,  ne le soit pas dans les mois et années qui viennent...Ce texte est paru, il y a quelques jours sur le site "Boulevard Voltaire" créé par Robert Ménard.



" Il y en a juste ras le bol. On nous a laissé les cendres d’une civilisation jadis rayonnante. On ne nous a offert comme héritage que la décadence post-soixante-huitarde, une génération qui apprend aux ados à enfiler des capotes sur des godemichets devant toute leur classe, et aux petits qu’en fait, ils ne sont ni des garçons ni des filles. Une société pourrie jusqu’à la moelle à coup de morale bien pire que la morale catho tant critiquée, d’enseignement de l’auto-flagellation et de l’ethno-masochisme. Une société dénuée de toute valeur dans laquelle nous, les « jeunes », devons pour la plupart apprendre seuls à devenir des êtres civilisés, à trouver notre place dans ce foutoir insensé et babylonien dont les piliers sont attaqués chaque jour un peu plus à grands coups de massues bien pensantes, capitalistes et libertariennes.

On se bat, nous les « jeunes », chaque jour, pour ne pas crever. On se bat avec les névroses résultant d’années de mœurs travesties et dépravées, on se bat pour nos parents qui ont, pour beaucoup, baissé les bras, et pour les suivants qui devront serrer les poings et monter sur les barricades. On se bat pour nous-mêmes. On se bat pour vivre.
Alors, quand, pour la énième fois, je lis « des jeunes ont pillé des cadavres et caillassé les véhicules des hommes venus porter secours aux victimes du déraillement de Brétigny », j’ai envie de sortir les armes. Quels jeunes ? De quels jeunes est-ce que vous parlez ?
Les jeunes vous emmerdent. Les jeunes, aussi névrosés puissent-ils être, ne dépouillent pas les cadavres encore ensanglantés de victimes en piétinant ceux qui sont en train d’agoniser. Les jeunes ne caillassent pas de voitures de pompiers, du SAMU. Les jeunes ne volent pas les moyens de communication des sauveteurs sur le lieu d’un accident dramatique et meurtrier.
Ceux qui font ça ne sont rien d’autre que des charognards sortis de leurs cités. Osez prononcer les mots. Ayez un peu de courage ! Arrêtez de mettre sur le dos de vos « jeunes » la responsabilité de ce qui n’est que la conséquence de trente années de votre médiocrité. On vous promet qu’on essaiera de vous en être reconnaissants."

Morgane Menguy

mardi 23 juillet 2013

Carte postale (4) : un Taxi pour l'au-delà

Denys de la Patellière n'était pas spécialement un metteur en scène "gauchiste", alors peu de chance que les médias s'éternisent en commentaires sur sa disparition. Cinéaste populaire doublé d'un esprit hautement français, il tourna "les Grandes Familles", "le Tonnerre de Dieu", "le Tatoué", " Rue des Prairies", "du Rififi à paname" et "un Taxi pour Tobrouk". Sa disparition est celle de l'un des derniers grands personnages du cinéma "anar de droite".


dimanche 21 juillet 2013

Carte postale (3): la méthode Harry



Détrousseurs de cadavres et de blessés à Brétigny, assaillants du RER D ou du commissariat de Trappes entre autres exemples, il serait temps de virer l'incompétent "Valls la Menace" et de donner les clefs du ministère de l'intérieur à l'inspecteur Harry. 
Les années Hollande et Sarkozy transforment notre pays en pétaudière et la France ne pourra pas faire l'économie d'une décennie d’autoritarisme afin de remettre de l'ordre dans la maison, sous peine de disparaitre...

Pendant ce temps, Taubira propose "la libération automatique des détenus aux deux tiers de leur peine". A-t-elle prévue dans son projet de loi, un article qui permettrait aux victimes de sortir des cimetières aux deux tiers de l'éternité ?

CD

dimanche 14 juillet 2013

Carte postale (2) : 14 juillet


- " Hé, les gars, y a Fanfan-la-Teinture qui cause dans le poste".
- " On s'en fout Paulo, ramène les merguez ".

samedi 13 juillet 2013

Carte postale (1): from space



Mes Chers Compatriotes, après cette rude année de lutte (?) qui connut un heureux dénouement, il est temps de reprendre sa respiration et d'aller voir ailleurs si j'y suis. Rien de tel pour cela qu'un séjour dans la France profonde, là où l'on a pas entendu parler "wech wech" depuis les dernières invasions barbares au IVème siècle. Après et seulement après j'irai me ressourcer auprès d'un peuple méditerranéen fier de son identité. Alors le blog va prendre le rythme tranquille des vacances et cela dirions-nous, jusqu'à début septembre, mais vous n'échapperez pas à mes traditionnelles "cartes postales".

Première du nom, je vous l'offre spatiale et musicale. Le commandant Chris Hadfield a enregistré une version de "Space Oddity" de David Bowie à bord de la station spatiale internationale. Un standard revisité dans son milieu "naturel".

Bonnes vacances à tous.
Vive Bihorel libre !
CD

vendredi 12 juillet 2013

Le point final d'une escroquerie politique, démocratique et morale


Houbron, 12 juillet 2013

Dans un communiqué de presse ce jour, Gilbert Renard a annoncé qu'il ne ferait pas appel de la décision du TA de Rouen qui annulait la fusion Bihorel - Bois Guillaume. Ce faisant, il met un point final à cette escroquerie politique, démocratique et morale que fut cette annexion de notre commune par sa voisine. Les responsables, élus de "Bien Vivre à Bihorel", devront payer la facture politique. 
Par conséquent, il nous faut maintenant finir le "job": éliminer du paysage politique en 2014, Pascal Houbron et sa bande de voleurs de commune et cela commence dès la rentrée de septembre.

Manu ad ferum
Vive Bihorel libre !

CD

vendredi 5 juillet 2013

Mensonge permanent: le retour !

" Tout est de la faute des opposants et de l'Etat "

Pascal Houbron, acculé dans un coin, n'en mène pas large en ce début d'été 2013. Tricard un peu partout, interdit de séjour à la préfecture et là je n'invente rien puisqu'il le révèle lui même ("le Préfet refuse de nous recevoir"), le freluquet justifie sa réputation depuis la décision du TA de Rouen, de porteur de scoumoune . 
Seul échappatoire pour lui, la fuite en avant par le mensonge. Et là, c'est vrai que c'est un super pro, Pascal, à un point tel qu'il pourrait se reconvertir chez État d'Esprit après mars 2014.

A titre d'exemple, je vous conseille la lecture du toujours excellent Bulletin (numéro du 2/07/2013). J'aurai juste une (petite) critique à formuler, j'ai trouvé le titre de la "une" un peu décalé "La colère de Pascal Houbron contre l’État", moi j'aurais plutôt titré " après la fessée, le freluquet chouine" .
L'interwiew en question, est un chef d’œuvre d'imbécilité dans les réponses où le freluquet espère que l'électeur se contentera de regarder le bout du doigt du TA de Rouen alors que celui-ci désigne clairement sur le fond, la responsabilité des voleurs de commune.

A lire aussi le PN de jeudi où les habitants du plateau des provinces apprendront que s'ils ont des bacs à sable tout neufs, c'est grâce à la fusion. Investir au plateau, c'était quand même la moindre des choses, lorsque l'on sait combien de millions d'euros de pénalités, l'annexion de ce quartier aurait fait économiser au fil des années aux Bois guillaumais. Finalement, l'investissement consenti de 400.000 euros, est en comparaison une aumône...

 Enfin je ne peux m'empêcher de mettre en ligne la lettre du 27 juin 2013 que Gilbert l'annexionniste nous a tous envoyée (propagande à nos frais bien sûr), lettre qui est un ramassis de mensonges et devrait être déposée à Sèvres comme mètre étalon en la matière. 
J'ai beaucoup aimé l'argument "réduction des pénalités dues au nombre de logements sociaux insuffisants". Réduction pour Bois Guillaume certes Gilbert, mais augmentation des pénalités pour le contribuable Bihorellais dont la commune était depuis longtemps déjà au dessus du seuil légal en matière de logements sociaux. 
Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Moi, je trouve que pour une campagne électorale, ils partent un peu vite, les voleurs de communes et qu'à ce rythme là, ils vont s'épuiser et ils auront du mal à trouver des bobards aussi gros jusqu'en mars 2014
Vous l'avez compris, mes chers Compatriotes, si notre quotidien et notre avenir vont redevenir gris et tristes, c'est de la faute de l'état et des opposants locaux, parce qu'avec la fusion nous était promis un avenir riche et luxuriant.

Hier soir se tenait le conseil municipal. La montagne a accouché d'une souris. Était-ce du au port d'une élégante cravate par l'un de leur chef, en tous cas le  groupe d'opposition socialiste resta très sage et poli, à la limite de l'obséquiosité.
Une satisfaction cependant, le discours (1) de Mme Le Goff, élue du groupe « Ensemble, prenons notre avenir à cœur » qui résuma de fort belle manière la situation, sans épargner les voleurs de communes. Bravo Madame ! Hier soir, la vraie opposition était de droite...

Vive Bihorel libre !
CD 

 (1) si quelqu'un a le texte, je le mettrai volontiers en ligne

mardi 2 juillet 2013

Mort d'un grand Français

42ème kilomètre

Tous les "cent bornards", ultra-trailers, marathoniens ou simples joggers devraient cette semaine lui dédier chaque kilomètre qu'ils vont parcourir. Je parle bien évidemment d'Alain Mimoun disparu la semaine dernière.
Fervent catholique, valeureux soldat né à Maïder (département d'Oran, Algérie française), vainqueur et médaille d'Or du marathon des J.O de Melbourne en 1956, Alain Mimoun était un exemple d'intégration et il aimait par dessus tout notre beau pays. La mort d'un grand Français !
CD

lundi 1 juillet 2013

rue du Docteur Caron: insécurité en hausse !

Document fourni par les riverains

Voiture désossée sur le parking de l'école Raymond Larpin, vol de matériaux sur les chantiers en cours, les habitants de la rue du Docteur Caron ne semblent pas partager la légende qui voudrait qu'avec la fusion, ce soit plus de moyens et une meilleure efficacité des services.
A noter également, l'incendie de plusieurs voitures au plateau des provinces, il y a une dizaine de jours, dont une située dans le parking couvert du "carrefour market". Les flammes ont endommagé un mur distant d'à peine 15 mètres de la station service du supermarché...

Une preuve supplémentaire qu'avec la politique de Pascal Houbron, c'est "Moins Bien Vivre à Bihorel" !

Manu ad ferum
CD
Document fourni par les riverains