vendredi 29 novembre 2013

Le tube du quinquennat de Fanfan la teinture



Mes chers Compatriotes,

Non, non, malgré les apparences "Je taxe" n'est pas un nouveau coup de la chorale d'Alfred
CD

mardi 26 novembre 2013

Brêve de Clos Saint Marc


Que ce soit le samedi ou le dimanche matin, le marché du Clos Saint Marc a toujours été un lieu où l'expression politique et la diffusion de tracts ont fait partie de la tradition. En cette période électorale, c'est l'UDI qui occupait la place samedi matin. S'avançant vers moi, un militant me tend un tract que je refuse à son grand étonnement. 
Comme explication je lui dis :
-  l'UDI est le parti de Pascal Houbron, le voleur de commune, qui s'est assis sur la démocratie à Bihorel lors de la fusion.
- oui, mais ici, vous êtes à Rouen, cela ne nous concerne pas, me répond-t-il
- certes, reprends-je, mais l'UDI en tant que parti n'a pas condamné son attitude et s'est fait complice !

Visiblement agacé, le militant de l'Union (mal nommée) des démocrates et des indépendants me lance tout à trac:
- Oui, et il a bien fait de s'assoir dessus ! Vous avez vu combien il y avait de votants ?
- Oui, autant de votants contre la fusion que de votants en faveur d'Houbron en 2008 ! 
Cela eut le mérite de clouer le bec au "tracteur" UDI qui reprit la distribution de son torchon.

On pouvait penser que Pascal Houbron était une erreur de casting, une pustule isolée sur le visage de la démocratie, une sorte de panaris de la république mais non, il semblerait que le "déni de démocratie" soit inscrit dans l'ADN de l'UDI.

Alors mes chers Compatriotes, que vous soyez Bihorellais ou Rouennais, lors des élections en 2014, souvenez-vous en...

Vive Bihorel libre !

lundi 25 novembre 2013

"On nait, on vit, on trépasse" Paul Volfoni


Souvent descendu par la critique, le cinéma de Georges Lautner n'était pas de ceux qu'encense Télérama. Populaire voire populiste, c'est le public qui a fait le succés du Pacha, des Barbouzes, du Professionnel, de Flic ou voyou, du Monocle noir, des Tontons flingueurs.  Ses films n'étaient pas des films de "mariages pour tous". 
Ses héros masculins, les Jean Gabin, Lino Ventura, Belmondo, Blier, André Pousse, Paul Meurisse et d'autres n'y campaient pas des personnages émasculés. Dans les films de Lautner, on y fume et picole à tout va, les hygiénistes n'étaient pas encore passés par là et les dialogues sont loin du politiquement correct d'aujourd'hui ("chez moi, quand les hommes parlent, les gonzesses se taillent"). On imagine le scandale que provoqueraient aujourd'hui de telles répliques.

C'est à longueur de bobines que Georges Lautner, nous a donné du plaisir, distrait et fait rire. Rien que pour cela, il mérite d'aller "tout droit à la maison mère".
CD  


mercredi 20 novembre 2013

L'illusion 3 . 0




Lorsque Valérie Fourneyron arriva dans la tribune présidentielle du stade de France avec Fanfan la teinture, elle fut tout de suite rassurée. Prenant sa voix de camionneur qui bombe de la braguette et désignant Mathieu Valbuena, elle s’enthousiasma:
-  « Ah ! Tony Parker est titulaire ! ».
Moi-je Président, un peu étonné, ne pipa mot.  Il n’était pas, lui, sur la feuille de match, le peuple français pouvait garder espoir.
90 minutes plus tard, après un but hors jeu et un autre par l'adversaire contre son camp, les "bleus" se qualifiaient.
Hollande, tout enhardi, s'aventura à comparer sa situation avec celle du sélectionneur français. Le seul point commun entre les deux est le chiffre 20. 
Vingt c'est la place actuelle de l'équipe que dirige Didier Deschamps dans le classement mondial . Vingt, c'est sans doute la place qu'occupera la France, actuellement numéro cinq dans le classement mondial des puissances économiques, après le quinquennat de François Hollande.    
Quant aux joueurs, j'ai bien peur que peu d'entre eux n'échappent, même au Brésil, à leur biotope.
CD

jeudi 14 novembre 2013

La gauche récolte ce qu'elle a semé - par Eric Zemmour


Conseil municipal illégitime


Conseil municipal illégitime ce soir
- pv du 26 septembre
 https://dl.dropboxusercontent.com/u/55627851/PV%2026%20SEPTEMBRE%202013.pdf
- annexe 181
https://dl.dropboxusercontent.com/u/55627851/ANNEXE%20181.pdf
- annexes 179 et 180
https://dl.dropboxusercontent.com/u/55627851/ANNEXES%20179%20ET%20180.pdf
- annexe 177- 2013
https://dl.dropboxusercontent.com/u/55627851/ANNEXE%20177-2013.pdf
- annexe 207
https://dl.dropboxusercontent.com/u/55627851/ANNEXE%20207.pdf
- annexe 208
https://dl.dropboxusercontent.com/u/55627851/ANNEXE%20208.pdf
- annexe 186
https://dl.dropboxusercontent.com/u/55627851/ANNEXE%20186.pdf

lundi 11 novembre 2013

Echappé belle !

Nice - Promenade des Anglais - 11 novembre 2013
Mes chers Compatriotes, en ce 11 novembre 2013, nous pouvons avoir la certitude qu'il fut salutaire pour la France de ne pas avoir eu un Francois Hollande pour président durant la période 1914 - 1918.
Si tel avait été le cas, nos soldats porteraient aujourd'hui des casques à pointes...
CD

dimanche 3 novembre 2013

Le mensonge fiscal de Pascal Houbron

ce tableau paru dans le "Mensuel" montre qu'en 2013, les impôts communaux "baissent" !

Rappelez vous, mes chers Compatriotes, dans un tract de propagande pour la fusion, celles et ceux qui souhaitaient une baisse des impôts communaux, devaient dire "OUI" à la commune nouvelle.
Le temps a passé, la fusion s'est faite malgré notre "NON" franc et massif en juin 2011 et cet automne les feuilles d’impôts sont tombées dans nos boites à lettres. Sans doute comme moi, en regardant le montant de votre taxe foncière et celui de votre taxe d'habitation, vous avez constaté qu'une fois encore Pascal Houbron avait menti aux Bihorellaises et Bihorellais. Mais mis à part quelques naïfs ou Tartuffes, qui en doutait ?
Cependant, le mensonge est cette fois, si gros que même le service de communication de la mairie pris d'un élan "pédagogique" dans le torchon municipal de novembre 2013, n'a réussi à illustrer cette "baisse" qu'avec des pourcentages positifs !
François Hollande, nous avait fait découvrir la "croissance négative" pour qualifier la récession économique, avec Pascal Houbron et sa fusion, nous découvrons la "baisse positive" pour qualifier ce qui est bel et bien dans les faits, une augmentation des impôts communaux.
De quoi se coiffer d'un bonnet rouge, non ?


Vive Bihorel libre !
Manu ad ferum

CD 
 

vendredi 1 novembre 2013

Sad day


Gaspard Proust

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Salut les terriens du 26/10/13 - Part. 3 Avec Pierre Rabhi, son incroyable destin

Comme l’a remarqué un bon esprit : « La preuve ultime que Gaspard Proust est vraiment drôle, c’est que Plenel tire la gueule à chacune de ses vannes. »