mardi 27 septembre 2016

La "une" singulière



De mauvaises langues prétendent que c'est  le correspondant local de Bihorel qui est maintenant correcteur à Paris Normandie... 
Après le fond, la forme !

 

lundi 26 septembre 2016

dimanche 25 septembre 2016

L'obligé de la finance



Mes chers Compatriotes, voyez-vous, chez les Rothschild, l'une des choses que j'apprécie, c'est le Mouton.  Pas le cadet, non, mais le grand cru classé, promu premier en 1973 par le bon Jacques Chirac qui ne pouvait pas être nul dans tous les domaines...
Par contre, les Trissotins, valets et autres obligés de la finance, même issus de l'illustre banque, franchement ne sont pas ma tasse de thé. Macron est une sorte d'arriviste à la Houbron qui s'essaie à l'échelon national.
Entre parenthèses, les pseudo-démocrates et républicains de tous poils qui dénoncèrent Marine Le Pen, lorsqu'elle fit appel à une banque russe pour financer son parti (puisque toutes les banques françaises refusèrent), poussent-ils aujourd'hui, les mêmes cris d'orfraie lorsque Macron va tapiner à Londres pour recueillir des fonds pour sa campagne ?

Mes chers Compatriotes, rappelez-vous, en 2017, c'est un Président de la République de combat que nous devons élire, pas un sous secrétaire d'état à la cassette nationale...
CD 
 

jeudi 22 septembre 2016

Solution de gauche à un problème de robinet



Comment vider une baignoire dont on a laissé le robinet ouvert, lorsque l'on est de gauche?

Et bien comme Bernard Cazeneuve, on prend une petite cuillère et on en fiche partout.

CD




mardi 20 septembre 2016

Humour juif


Ah mes chers Compatriotes, je pense que vous avez eu la même réaction que moi lorsque vous avez appris que le Président Pasdebol avait été désigné "Homme d'état mondial de l'année 2016". 
Rien que ça !
Mais au fait qui lui a décerné cette distinction ? Et bien, il s'agit de la fondation interconfessionnelle Appeal of Conscience, fondée en 1965 par le rabbin Arthur Schneier.

Je ne sais pas vous, mais moi , je crois surtout que nous tenons avec cette distinction, la meilleure blague juive de l'année...
CD

dimanche 18 septembre 2016

Journées du patrimoine



Le meilleur défenseur du patrimoine français, c'est lui !

vendredi 16 septembre 2016

Soumission


Je ne me souviens pas avoir entendu ce tocard, nous souhaiter de bonnes fêtes de Pâques, un tocard qui par ailleurs aurait grand besoin de quelques cours d'instruction religieuse...
Pas étonnant qu'il soit président de l'UDI, ce parti des mous de l'entrejambe et des islamo-soumis.

 
"Le drame de notre temps, c'est que la bêtise se soit mise à penser." disait Cocteau
CD



 

vendredi 9 septembre 2016

Dernière offre avant démolition: visite guidée du vieux Bihorel, dimanche 11 septembre



Mes chers Compatriotes, Rouen Tourisme nous propose dimanche 11 septembre, une visite guidée du vieux Bihorel, ou du moins de ce qu'il en reste. Vous me direz, il en reste toujours plus cette année qu'il n'en restera l'année prochaine et vous aurez raison car avec un Pascal Houbron à la pelleteuse et au bulldozer, le vieux Bihorel ressemblera bientôt au centre anonyme de n'importe quelle ville nouvelle.

"Le vieux Bihorel vous livrera tous ses secrets lors d'une visite le dimanche 11 septembre, affirme Rouen Tourisme, la ballade est ouverte à tous. Elle devrait mener les visiteurs à la découverte de l'église Notre Dame des Anges, du bâtiment occupé aujourd'hui par le centre culturel Gascard et des belles demeures du vieux Bihorel."  
Là, mes chers Compatriotes, pas la peine de vous faire un dessin; lorsque l'on vous parle des belles demeures du vieux Bihorel et autres bâtiments en sursis, vous avez compris l'urgence à saisir cette offre de Rouen Tourisme, la dernière avant démolition !
Bien sûr, il vous en coutera 6,50 euros mais c'est peu comparé au plaisir que vous aurez lorsque arpentant les tristes rues qui resteront entre les immeubles construits en lieu et place, vous pourrez à l'avenir raconter à vos enfants ou petits enfants, comment c'était à l'époque où Bihorel existait encore... 
CD 





Discours de Wagram


Qui applaudit au discours de François Hollande à Wagram sur la démocratie et le terrorisme ?




jeudi 8 septembre 2016

Bihorel, le grillage de la honte

A quand les barbelés ?
Avant hier soir, sur son compte twitter, notre maire pour tous déclarait "Notre pays se porterait mieux si toutes les communes de France connaissaient la mixité et la solidarité qui existent à Bihorel !"

Apparemment, Bihorel n'est pas en la matière l'exemple que veut bien nous décrire Houbron. Ce n'est en tout cas pas l'avis de tous les Rouennais et Bihorellais qui cohabitent entre le quartier du plateau des Provinces et celui des Hauts de Rouen - les Sapins. En effet depuis quelques jours un mur ségrégationniste en grillage rend difficile le passage entre les deux communes.

Difficile mais pas impossible puisque bien évidemment des passages subsistent, ce qui rend totalement inutile et inefficace l'ouvrage. Encore de l'argent public dilapidé n'importe comment par l'équipe Houbron pour ce qui n'est que de l'affichage et de la gesticulation sécuritaire. C'est d'autant plus regrettable que nos écoles ne sont protégées que par quelques barrières métalliques et des bouts de ficelles plastiques rouge et blanc. 
Cet argent aurait pu être avantageusement utilisé dans la formation des personnels de ces écoles et à la réalisation dans chacune d'entre elles, d'une pièce confinée comme les recommandations gouvernementales le préconisent afin de protéger nos enfants mais aussi enseignants et agents en cas d'attentat terroriste arabo-islamiste.
 
Les habitants concernés demandaient non pas un mur, mais une vidéo surveillance des entrées des immeubles, ce que l'équipe Houbron leur a refusé...Une vidéo surveillance qui aurait été plus efficace et dissuasive et n'avait pas l’inconvénient de pointer du doigt nos compatriotes des "Hauts".
 
Grillage de la honte oui, entre le quartier populaire rouennais et ce qu'un média local nomme "un quartier résidentiel d'une commune huppée" (Bihorel). J'ouvre ici une parenthèse, mais on se demande où les journalistes de France 3 Normandie pêchent leurs informations et s'ils ne sont pas pour énoncer de telles âneries, un bel exemple de ce que produit la fabrique à crétins décrite par J-P-Brighelli ?

Grillage de la honte oui, car c'est considérer tous les habitants des Sapins comme des délinquants potentiels et Houbron donne dans l'amalgame. Pour notre maire à tous, mixité, oui, solidarité, oui, mais en tout cas pas avec les habitants des Sapins. Ses préférences vont à ceux de Bois Guillaume, c'est bien connu.

Étonnant cet établissement d'une frontière physique entre Rouen et Bihorel, pour un élu de l’extrême centre (joke), mondialiste, qui réclame plus d'Europe, approuve Schengen et s'auto-proclame "humaniste" .
A moins que l'édification de ce grillage de la honte, mes chers Compatriotes, ne soit qu'un pur calcul électoral, le FN étant arrivé en tête au plateau des provinces lors des derniers scrutins nationaux. 
Alors notre maire arriviste, sentant la lente et inexorable montée du Front National fait par opportunisme du Lepennisme de pacotille. Cela peut toujours servir en vue du "mandat qui m’intéresse"...En quelque sorte, une politique sécuritaire de freluquet.

CD