"A force de ne pas parler des choses, par élégance, on ne dit rien, et on l'a dans le cul !"

Louis Ferdinand Céline

dimanche 27 novembre 2016

70/30



Mes chers Compatriotes, il semblerait que la vieille droite française ait adressé un message franc et massif au pseudo centre droit à babouches, bonnet blanc, blanc bonnet avec François Hollande.

Je m'associe aux remerciements de Thierry Mariani adressés aux électeurs de gauche qui ont participé à cette primaire et qui avec leurs deux euros financeront généreusement la présidentielle à droite...

Enfin, ce soir comment ne pas avoir une pensée pour Pascal...

Vive Bihorel libre !
CD




Pascal, l'ami des abeilles ?

Le Mag n°21

 C'est le propre des gens sans conviction. Ils surfent sur ce qui est dans l'air du temps et suivent ce qui est "tendance". Le maire de Bihorel est de ceux la. 

Depuis que les écolos patentés ont laissé la place vide et font principalement dans le mariage pour tous et le migrant, et bien tout le monde s'est mis à faire de l'écologie. Oh, évidemment pour un centriste timoré, hors de question de prononcer le mot "écologie". Ce serait politiquement trop osé et presque transgressif. On veut bien s'accorder de temps à autres une petite folie, mais là non, quand même pas à ce point là. Alors on parlera de "développement durable", "responsable" et de soucis des générations futures. Avec ça, pense-t-il, on ramènera toujours dans les filets, quelques voix bien utiles.

Pour parfaire cette image d'élu concerné par l'environnement du futur, les scribouillards de la "com" de l'Hôtel de ville pondent à l'occasion un papier allant dans ce sens. 
Dans "Le Mag" vingt-et-unième du nom, on nous communique que 6,5 kg de miel ont été récoltés dans la ruche municipale installée dans les jardins familiaux l'été dernier et que "installer des ruches, c'est favoriser la pollinisation et réintroduire l'abeille en ville". 

Bel exercice d'affichage écolo et de green washing, tout aussi risible que le ridicule "hôtel à insectes" (dernier gadget de notre bobo de maire) ostensiblement accroché sur le mur du parking réservé à notre "élite" locale près de la mairie. C'est sûr qu'avec la destruction à deux pas de là, du parc de la maison Bompard pour y édifier le magnifique parallélépipède rectangle en béton que nous pouvons contempler aujourd'hui, chez les insectes et la bio-diversité, ça doit être la crise du logement...

Difficile de recueillir le point de vue des abeilles sur le dossier. Pourtant, j'aimerais savoir ce qu'elles en pensent de la destruction depuis un an de milliers de mètres carrés d'espaces verts sous forme de jardins (place de l'église, place Saint Louis, Chapitre, rue Caron etc...) par la politique d'urbanisme menée au galop par le maire, politique qui les prive ainsi de milliers de plantes, fleurs et arbres qui constituent leur éco-système ? Le bétonnage de Bihorel par le maire, détruit la pollinisation, chasse et tue les abeilles de notre commune.

Non, décidément, le gentil Pascal n'est pas l'ami des abeilles, d'ailleurs une abeille ça ne vote pas, alors pour un arriviste en politique, tout ce qui ne vote pas, n'existe pas. Il suffit de faire des phrases pour attraper le bobo.

En septembre dernier, un rapport du WWF nous apprenait que plus de la moitié des espèces vertébrées avaient disparu depuis 40 ans. La politique menée par le maire de Bihorel y contribue largement sur notre commune. 
Notre maire pour tous qui aime à s'afficher en vertueux du "développement durable et responsable", serait plutôt dans les faits, un écolo...tocard (bien entendu).

CD

Bobo gadget / Hôtel à insectes, parking de la mairie. 3 mètres carrés pour remplacer les 3000 et quelques détruits à deux pas de là par le maire, sans doute ?





 

samedi 26 novembre 2016

Saturday Night

Graeme Allright chante Leonard Cohen. Quarante ans que j'écoute cette chanson (moins souvent qu'à l'époque tout de même...) mais contrairement à moi, elle n'a pas pris une ride.
CD

vendredi 25 novembre 2016

Foc


"Voter Fillon c'est voter pour la France réac, la Manif pour Tous, qui m'a menacé de mort. La France pétainiste. Quand va-t-on à Vichy ? ".
Il ne manque plus que la mèche et la moustache d’Adolf pour parfaire la caricature. 

Pierre Bergé, cette vieille voile de marine, se donne le frisson d'une résistance à la Jean Moulin de foire du trône, manière Jean-Michel Ribes. Mais se rend-t-il compte qu'ainsi, il se commet en idiot utile de la droite (extrême) ?  
Non, mes chers Compatriotes et cela me ravit.

Rappelons que cette "conscience" de la gauche germano-pratine ne voit pas où réside le problème concernant la GPA, entre louer son "ventre" pour une gestation pour autrui  et louer ses bras "comme force de travail dans une usine". 
Avec Adolf, nous avions les "untermenschen", avec Pierre Berger nous aurions les "unterfrauen". 

Alors Pierre, à quand la mèche et la moustache ?

CD  






mardi 22 novembre 2016

Un mandat qui s'éloigne ?

centristes soutenant Ali Juppé

Le résultat des primaires a été largement commenté. Pour moi, un Fillon virant en tête, cela me convient plutôt. Une bonne droite, pas la droite à babouche bordelaise, mais bon, on ne s'enflamme pas trop tout de  même...

Au niveau réelle satisfaction, c'est sur un plan plus local qu'il faut chercher. Effectivement pour un centriste juppéophile de fraiche date qui se reconnaitra (comme vous le reconnaitrez, mes chers Compatriotes), une défaite de Juppé ferait que le "mandat qui m’intéresse" et bien...ça ne serait pas encore pour ce coup là. 
Voyez-vous, mes chers chers Compatriotes, la perceptive de le voir repartir la queue entre les pattes avec sa gamelle vide, suffirait amplement dimanche prochain à faire mon bonheur...

Allez, votons François Fillon, le 27 !
CD

mercredi 16 novembre 2016

En (longue) Marche

Petit Môa

Franchement, en pleine semaine de la fête du Hareng (19 & 20 novembre à Dieppe), voilà que les médias viennent nous vendre du Macron ! Déjà qu'ils nous ont fourgué de la bouillie bordelaise pendant six mois...
Enfin comme ce Macron est le candidat de Bruxelles, j'espère qu'il finira dans les choux...
Bon j'arrête là, moi.

CD

 

mardi 15 novembre 2016

Conseil Municipal

Retour d'Afrique

Après le retour d'Afrique de plusieurs de ses membres, l'équipe de la majorité municipale étant au complet, le conseil municipal se tiendra ce jeudi 17 novembre à 19 heures, salle des mariages, Hôtel de ville de Bihorel. 

A consulter, mes chers Compatriotes, grâce à ce lien (CMBihorel17112016), un document (très) intéressant, et plus particulièrement la page 14,  où nous est décrite la magnifique opération immobilière et financière réalisée par notre maire pour tous dans le cadre de la "bonne gestion qui est la notre".

Le projet immobilier "qu'il n'avait pas" a entrainé le maire ces dernières années à préempter un certain nombre de propriétés situées dans le périmètre ou sur la place de l'église. 
Aujourd'hui, c'est un peu la débandade et l'immeuble sis 16 - 18 rue de la république, racheté par la commune 340.459,70 euros à l’Établissement Public Foncier de Normandie (porteur financier de l'opération) vient d'être revendu à des particuliers pour la somme de ....180.000 euros.

Plus de 160.000 euros se sont ainsi volatilisés grâce aux folies immobilières du maire dans ce seul dossier.  Ça c'est de la bonne gestion ! 
Mais pour ce cher Pascal que les Bihorellais aiment tant pour l'avoir réélu dès le premier tour des municipales en 2014, rien n'est trop beau avec l'argent des contribuables.

"Un peuple qui élit des corrumpus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traitres n'est pas victime ! Il est complice" disait Georges Orwell. 

CD 







vendredi 11 novembre 2016

11 novembre

La mitrailleuse / C.R.W. Nevinson - 1915




"On est puceau de l'Horreur comme on l'est de la Volupté." 
Louis Ferdinand Céline



mercredi 9 novembre 2016

Hollande réagit à l'élection de TRUMP



Après l'annonce de l'élection de Donald Trump, François Hollande convoque d'urgence son coiffeur à l’Élysée avant d'annoncer sa candidature à un second quinquennat.
CD



Les Américains doivent revoter !

Au sujet du Brexit
 Mais qu'est que c'est que ce bin's ? Oh, la la, ça ne va pas du tout cette affaire. Pour qui se prennent ces Américains qui se permettent de ne pas voter comme leur ont prescrit les sondages, les marchés financiers et tous les faiseurs d'opinion en élisant un gros lard de blanc, raciste (pléonasme), buveur de bière, et amateur de pouliches bien carrossées ?
Les américains doivent revoter, c'est inadmissible et tous les Jacques Attali, les Nicolas Domenach, les BHL, les Alain Minc, Cohn-Bendit et autres belles âmes du monde avec le soutient de J.C Juncker vont, je l'espère, une fois l'instant d'abattement dépassé, réagir et organiser des manifestations dans ce sens devant toutes les ambassades des États Unis autour de la planète afin que la démocratie soit vraiment respectée aux U.S.A et qu’Hillary soit élue comme il se doit !
CD

samedi 5 novembre 2016

Pascal au Burkina Faso


Mes chers Compatriotes, chacun d'entre vous connait l'album des aventures de "Tintin au Congo" et bien nous pouvons maintenant découvrir en ce début de 21ème siècle sur "Twitter", celles de "Pascal au Burkina Faso", qui poursuit l’œuvre civilisatrice de la France, chère à cette figure de la gauche française, Jules Ferry.

Parti le 19 octobre, notre maire à tous s'est rendu et a séjourné une dizaine de jours dans ce lointain pays aux frais (sans doute) de la république, puisqu'il s'agissait de "fêter" le 35ème anniversaire du jumelage coopération entre Tikare et les communes d'Europe Échanges. 
Précisons d'entrée qu'il ne s'agit pas là pour moi de railler le travail, les efforts et les résultats obtenus par les bénévoles qui participent à cette coopération, mais plutôt de m’intéresser aux politiciens toujours prompts à s'accaparer dans ce type d’événement, les lauriers dus au travail des autres, tout en passant dix jours agréables au soleil sans débourser un denier personnel.

Je vous invite, mes chers Compatriotes, à vous rendre sur le compte twitter (https://twitter.com/PASCALHOUBRON) de notre maire pour tous afin d'y suivre le récit de ses aventures africaines du 19 au 30 octobre dernier.
Y-voit-on, tel un Bernard Kouchner portant des sacs de riz sur son dos, notre Pascal, la sueur perlant sur son front et mouillant la chemise, manier la pelle et la pioche en creusant un puits, ou bien faire 5km à pied muni d'un saut pour ramener l'eau potable au village, partageant ainsi la dure réalité quotidienne de bien des Burkinabè ?
Non, bien évidemment. Nous pouvons le voir discourir et serrer des louches de réception en réception, lui donnant ainsi l'occasion de prononcer l'une de ces phrases lumineuses dont il a le secret " L'Afrique est surprenante pour nous, européens ! Nous avons tant à apprendre...". N'est-ce point là, mes chers Compatriotes, l'invitation à une profonde réflexion ?

Ainsi, deux siècles après René Cailliet, notre bon Pascal découvrait les mystères de l'Afrique...Mais je crains qu'il ne soit passé à coté du principal enseignement de son voyage. Burkina Faso signifie en effet "le pays des hommes intègres". 

Tout politicien arriviste devrait méditer là dessus...
CD

ps: Pascal Houbron, outre Gilbert Renard, était accompagné durant cette semaine africaine, de Nathalie Lecordier et Catherine Morin Dessailly

vendredi 4 novembre 2016

Au théâtre, hier soir





Autant vous l’avouer d’entrée, mes chers Compatriotes, je n’étais guère enclin hier soir à passer plus de deux heures avec six bisounours et une fée clochette, refroidi que je fus par le premier débat. Devoir subir une fois encore, les surenchères des uns et des autres, ne m’enchantait pas plus que de les écouter nous expliquer ce qu’il faudrait faire pour redresser la France, eux qui pendant dix, vingt, trente ans, firent l’inverse de ce qu’il eût fallu mettre en œuvre. 

Qui plus est, tous se disaient prêts à voter pour François Hollande lors d’un hypothétique second tour face à M.L.Pen et à gouverner avec les émasculés du centre. Drôle de casting pour une primaire auto-proclamée de «  droite » dans laquelle les gens de gauche vont pouvoir faire leurs emplettes ! 
Une primaire d’où sont écartés les sujets majeurs mais qui fâchent ; identité et souveraineté. Voilà bien deux thématiques où les candidats de droite devraient se distinguer des partis collabos allant du NPA à LR en passant par le PS et l’UDI. 
Mais la droite aujourd’hui, c’est Henri Guaino, N.D.Aignan, M.M. Le Pen, PH. De Villiers, R. Menard.

Alors, hier soir j’ai tenu une petite demi-heure et puis j’ai zappé sur la « 3 » qui diffusait « Impitoyable » de et avec Clint Eastwood et je me suis dit que c’était un gars comme ça qu’il nous faudrait pour diriger la France…
CD